Petite toupie bleue dans l'espace
Père Alfred Bour

29 juillet 2019

La première photo de la Terre entière vue de l'espace a été publiée par la NASA en 1972.

D'autres ont suivi et depuis, elles se sont multipliées, perfectionnées et devenues pour ainsi dire banales. Et pourtant ?

C'est la première fois que nous nous voyons dans la ronde de l'espace infini. C'est magnifique de savoir que les 7 milliards d'habitants de la Terre naviguent ensemble dans ce minuscule vaisseau bleu. Elle est magnifique et tourne sur elle-même et autour du soleil. Qu'on le veuille ou non, nous nous posons la question : Qui sommes-nous quand nous nous voyons de la lune ou de Mars ? Que faisons-nous ici sur cette fragile boule bleue ? Notre vie a-t-elle un sens ? Où allons-nous ?

L’homme est primordial pour donner un sens à l'Univers.

Selon l’astrophysicien Trinh Xuan [1] : « L'homme est capable de comprendre l'Univers qui l'a engendré. Nous sommes de la poussière d'étoiles. Presque tous les atomes de notre corps ont été fabriqués dans les étoiles. Le Big Bang, pendant les trois premières minutes, n'a fabriqué que deux éléments, l'hydrogène et l'hélium. Il fallait que l'Univers produise d'autres éléments pour que la vie apparaisse. Dans les étoiles, la fusion nucléaire produit les quatre-vingt-douze éléments de la matière… Il y a une quinzaine de constantes physiques qui règlent l'Univers. On connaît leur valeur, mais on est incapables de dire pourquoi elles ont cette valeur. Par exemple : la vitesse de la lumière, la constante de Planck qui détermine la taille des atomes, la force gravitationnelle... On s'est aperçu que si on variait un peu ces constantes, l'Univers ne fabriquerait pas d'étoiles, il n'y aurait pas d'éléments lourds, pas de vie, pas de conscience. Donc, il faut un réglage précis des constantes initiales pour que l'homme apparaisse. C'est le principe anthropique. » Un physicien anglo-américain que j'aime beaucoup, Freeman J. Dyson dit : « L'Univers savait quelque part que l'homme allait venir. » […] Je pense que l'homme est primordial pour donner un sens à l'Univers. Pourquoi créer un Univers d'une telle beauté, d'une telle harmonie, si personne ne l'appréhende ? Un Univers vide et stérile n'aurait pas de sens. »

Le jour de son intronisation comme Pape le 25 avril 2005, Benoit XVI a prononcé une parole qui me revient souvent : "Nous ne sommes pas le produit fortuit et absurde de l'évolution. Chacun d'entre nous est le fruit d'une pensée de Dieu. Chacun est voulu, chacun est aimé, chacun est indispensable."

Notre Terre est si fragile ! Nous ne pouvons continuer à la piller, à la polluer, à l'exploiter pour le profit de quelques multinationales.
Je soutiens Greta Thunberg, si calme et si déterminée, car son message dit une vérité dérangeante : notre Terre n'est pas un objet de consommation. Nous sommes tous responsables et nous pouvons tous faire quelque chose pour que notre petite embarcation aille mieux.

Tous les astronautes qui ont contemplé la Terre vue de leur capsule spatiale ou de la lune sont unanimes pour dire que la Terre est d'une beauté à vous couper le souffle. Ils n'ont pas de mots pour dire leur admiration et parfois pour dire merci au génial Créateur.
"O Seigneur, qu'il est grand ton Nom par toute la terre… (Ps 8).

Et toi ? Que penses-tu ? Que vas-tu faire pour sauver notre planète ?

[1] L’astrophysicien Trinh Xuan Thuan, « Nous le sommes pas ici par hasard », Panorama, février 2012, p. 12-18.

Messes - Lampes - Revue Les Annales d'Issoudun

TARIFS 2020 de la FRATERNITÉ Notre-Dame du Sacré-Cœur (Issoudun).

TARIFS     HORAIRES

Localisation


Nos coordonnées

  • 38 place du Sacré-Cœur
    BP 154
    36105 ISSOUDUN CEDEX
  • Téléphone : +33 (0)2 54 03 19 16
  • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Top