Manif pour la frat...

19 août 2021
La flamme de la fraternité à passer plus loin

Dans son discours aux français de ce début août à propos des Afghans

qui fuient leur pays à nouveau conquis par les talibans, le président Macron a fait l'éloge de la France qui accueille. C'est sans doute là une façon de faire l'éloge de la France de la fraternité, c'est-à-dire de la France qui s'ouvre au monde, pas de la France qui se referme sur elle-même. C’est certainement important de le souligner, au moment où l’on envahit les rues pour cause de liberté à défendre. Car, ce qu’il faudrait défendre, ce sont les trois valeurs de notre République : la liberté, l’égalité et la fraternité. Alors il est peut-être bon de réentendre l’appel à la fraternité, en un temps où la liberté fait feu de tout bois, risquant de démolir la fraternité dans un élan d’individualisme forcené.

Pourquoi ne manifestons-nous pas pour la fraternité ? Peut-être parce que nous avons peur que la fraternité porte atteinte à notre liberté ! Et pourquoi pas aussi peur de l’égalité, nous rappelant que la liberté a des limites, entre autres celle où commence la liberté de l’autre. En tout cas, ce qui est certain, c’est qu’on ne voit pas beaucoup de manifs pour la fraternité ! Et c’est dommage, car si nous voulons un monde nouveau, on peut difficilement l’imaginer sans effort de fraternité. Et cet effort est grand, car la fraternité n'a pas de couleur, pas de religion ; elle accueille, mais ne sélectionne pas parmi les victimes des malheurs du monde, celles qu'elle doit aider, et celles qu'elle peut ignorer.

La fraternité est partout, ou en tout cas devrait être partout. Partout, où l'homme est en danger, menacé, exclu, victime de la guerre, de la misère, du racisme, de l'exclusion, de la peur. L'hiver, elle est dans nos montagnes pour aider ceux que la fatigue et le froid brisent au bord des chemins. Elle est en Méditerranée, à bord de navires, pour secourir ceux qui fuient la guerre et la misère sur des barques de fortune. Elle est dans ces soignants qui partent outre-mer pour aider les hôpitaux en surchauffe. Et elle est maintenant dans ces aéroports où l’on voit arriver des gens venant d’Afghanistan, et dans tous ces pompiers qui luttent contre les incendies de forêt, et dans bien d’autres lieux encore.

Mais voilà, on n’aide pas toujours la fraternité. Si l’autre devrait être un frère ou une sœur, reconnaissons qu’il est bien souvent quelqu’un qu’on n’aime pas voir venir, quelqu’un qui fait peur. Manifestons pour la liberté et l’égalité, et souhaitons qu’on en fasse de même pour la fraternité. Elle mérite bien ça, elle qui peut faire de notre monde un monde nouveau !

 

Messes - Lampes - Revue Les Annales d'Issoudun

TARIFS 2020 de la FRATERNITÉ Notre-Dame du Sacré-Cœur (Issoudun).

TARIFS     HORAIRES

Localisation


Nos coordonnées

  • 38 place du Sacré-Cœur
    BP 154
    36105 ISSOUDUN CEDEX
  • Téléphone : +33 (0)2 54 03 19 16
  • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Top