"Liker" ou "ne pas liker"

15 mai 2021
Tout en nuances

Aller sur Facebook, c’est – et nous le savons – nous condamner

à devoir « liker » ou ne pas « liker ». Et franchement, chaque fois je suis ennuyé devant un tel choix à faire, comme je suis agacé par les « émoticones » mis à la fin de toues les phrases que m’adressent certains internautes.  Tout simplement car il me semble impossible de s’identifier à une seule émotion. Tout événement peut me rendre à la fois triste, heureux, inquiet, surpris, perplexe ou même en colère.

Par exemple, devant notre ami Pesquet qui nous fait signe tous les jours depuis l’espace, je suis heureux de voir qu’il va bien, et en même temps je suis inquiet en me disant que l’espace va devenir une attraction touristique pour personnes fortunées, et j’éprouve même de la tristesse lorsque je pense que l’espace ne sera plus un rêve d’éternité, comme il l’était quand Paul Eluard écrivait que « La Terre est bleue comme une orange ».

De même, devant le fait que je viens de fêter mes 81 ans, je me suis réjoui de tous les vœux reçus sur Facebook. Et en même temps je me suis dit qu’à 81000 km, une voiture peut très vite se gripper, d’où une certaine inquiétude, d’autant plus que ne n’ai pas pu ne pas penser aux vœux manquants, car quelques amis à peu près du même âge ont déjà quitté cette terre, d’où une certaine tristesse que je n’ai pas pu totalement écarter.

Que conclure de cela, sinon qu’il n’est pas bon de ne pas accepter  la coexistence des contraires ou la tension des opposés en chacun de nous. « Liker » ou « ne pas liker » revient à nous ranger sous le régime de l’émotion unique, et à nous forger peu à peu une pensée unique, source de nombreux déboires. Relisons les psaumes, car celui qui les lit passe par toutes les émotions du cœur de l’homme  : jubilation, émerveillement, gratitude, douleur, angoisse, tristesse, peur, inquiétude, révolte, colère, désolation. Avec les psaumes, nous pouvons prendre conscience des multiples émotions qui nous habitent. Cela peut ainsi nous aider à mieux comprendre les autres habités eux aussi par de multiples émotions, et non par l’exclusivisme du « liker » ou « ne pas liker » !

Messes - Lampes - Revue Les Annales d'Issoudun

TARIFS 2020 de la FRATERNITÉ Notre-Dame du Sacré-Cœur (Issoudun).

TARIFS     HORAIRES

Localisation


Nos coordonnées

  • 38 place du Sacré-Cœur
    BP 154
    36105 ISSOUDUN CEDEX
  • Téléphone : +33 (0)2 54 03 19 16
  • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Top