Dilatez votre espérance

15 avril 2020

« Les temps sont mauvais ? Soyons bons et les temps seront bons, affirmait saint Augustin,

car nous sommes le temps. » Pas facile à appliquer en ces temps de confinement pour cause de virus malveillant, diront certains. Quelques-uns, c’est vrai, essaient d’envoyer sur ma page FaceBook ou sur ma boîte mail des messages positifs et si possible humoristiques, et je dois dire que ça fait du bien. Mais à côté de cela, que de commentaires et de réactions acides, critiques, décourageantes !

« Affreuses personnes qui ne respectent pas les consignes données » - « Pourquoi pas un déconfinement plus rapide permettant d’espérer au plus vite une reprise des matchs de foot ? » - « Pourquoi un déconfinement aussi rapide risquant d’accélérer à nouveau la circulation du virus grâce aux enfants ayant repris l’école ? » - « Pourquoi le Président n’obéit-il qu’aux experts médicaux ? » - « Pourquoi le Président n’obéit-il qu’aux experts économiques ? », etc… Il y aura toujours des râleurs pour exprimer ces questions et bien d’autres souvent contradictoires.

Mon propos ne veut pas dire qu’il faut être d’accord avec tout le monde. Mais en ces temps de confinement, râler sans cesse ne peut que nous confiner encore davantage, car les lamentations et les jérémiades finissent par nous intoxiquer et polluer nos relations aux autres. On ne combat pas le mal par des cris manifestant trop souvent une colère non maîtrisée ou une anxiété ravageuse : comme dit saint Augustin, on combat le mal en étant bon, donc en lui substituant un bien.

Notamment en priant pour nos « ennemis » ou supposés tels : « Bénis l’abru…, euh, le brave homme qui m’a coupé la priorité pour que dorénavant il te mette en priorité dans sa vie ! » Et puis mettons notre confiance dans le Seigneur si nous sommes anxieux, « car le Seigneur me délivre de toutes mes angoisses » (Ps 33). Autrement dit, faisons remarquer ce qui va bien, sachons en rendre grâce, et faisons tout pour bénir plutôt que maudire. Et si nous sommes un peu trop râleurs, suivons ce conseil de sainte Catherine de Sienne : « Dilatez votre espérance ».

Messes - Lampes - Revue Les Annales d'Issoudun

TARIFS 2020 de la FRATERNITÉ Notre-Dame du Sacré-Cœur (Issoudun).

TARIFS     HORAIRES

Localisation


Nos coordonnées

  • 38 place du Sacré-Cœur
    BP 154
    36105 ISSOUDUN CEDEX
  • Téléphone : +33 (0)2 54 03 19 16
  • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Top