Aimer

25 octobre 2020

Mt 22, 34-40

Aimer ! un mot qui vient à tout moment sur nos lèvres.

Aimer ! un mot qui a une multitude de sens …
Depuis « j’aime la soupe » … « j’aime mes parents… mon frère, ma sœur » … « j’aime mon copain, ma copine » … « j’aime les études … le sport… » etc. … jusqu’à « j’aime Dieu ». Et Aujourd’hui encore on fait rimer amour avec toujours …

Aimer ! être aimé ! C’est inscrit au plus profond de nous, de nos cœurs, sans cela nous ne pouvons être heureux.
Pourtant nous voyons bien que notre monde du 21ème siècle est en manque d’amour.
* Que de violence autour de nous : entre peuples, ethnies, quartiers, familles… entre jeunes et adultes, entre jeunes…
* Que d’exclusions, d’égoïsmes, d’intolérance, refus de partager, d’accueillir… Le Pape François a demandé pardon pour « la mondialisation de l’indifférence (qui) nous rend tous         « innommés », responsables sans nom et sans visage ».
* Que de violence aussi en nous, au fond de nos cœurs…
Les médias (la télévision en particulier) nous renvoient tellement d’images qui nous agressent que parfois nous avons peur, nous ne savons plus si la vie (notre vie) a encore du sens : images de massacres… de sexe… Nous sommes déstabilisés et les jeunes bien plus que les adultes.

À la question d’un docteur de la Loi, Jésus nous montre comment c’est amour doit s’articuler en nos vies.  « Tu aimeras ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. » C’est le grand commandement, mais il peut s’écrire et se vivre d’une autre façon : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». Et à ces disciples Jésus dira « Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés ».
Le message de Dieu à son peuple et à nous aujourd’hui est celui-ci : « Si vous voulez être les fils du Dieu qui vous aime, qui vous a libérés, qui vous a sauvés, si vous voulez l’aimer, soyez à votre tour des libérateurs ». Ce qui veut dire que l’expression « tu aimeras » engage une conduite concrète, beaucoup plus qu’un sentiment.

La parole de Dieu de ce dimanche nous invite à vivre d’amour en étant attentif aux migrants, à l’étranger qui est venu chez nous.
- Quel regard portons-nous sur l’autre : Celui qui m’est proche, mais aussi l’immigré, l’étranger, celui qui est différent de nous ?
- Que pouvons-nous faire ?

Nous accueillir comme êtres humains, différents, mais avec la même dignité, celle de la personne humaine.

Nous reconnaître, et nous respecter dans nos diversités, nos qualités propres, nos cultures, nos religions …
Nous mettre ensemble : intégrer l’autre dans nos groupes (famille, quartier, jeunes, communauté chrétienne, aumônerie…), nous mettre au service de Dieu et de nos frères pour construire avec eux un monde nouveau, de justice, d’amour et de paix.

Aimer ! être aimé ! c’est inscrit au cœur de Dieu. Dieu est Amour, Dieu nous aime : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique ». Et sur la croix le cri de Jésus : « J’ai soif » exprime toute la profondeur du désir de Dieu d’être aimé. Jésus qui nous a aimés jusqu’à donner ta vie, aide à aimer comme tu nous aime.

 

Messes - Lampes - Revue Les Annales d'Issoudun

TARIFS 2020 de la FRATERNITÉ Notre-Dame du Sacré-Cœur (Issoudun).

TARIFS     HORAIRES

Localisation


Nos coordonnées

  • 38 place du Sacré-Cœur
    BP 154
    36105 ISSOUDUN CEDEX
  • Téléphone : +33 (0)2 54 03 19 16
  • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Top