Textes bibliques et constitutions

On retrouve ici des textes bibliques et constitutions.

 

Bible

 

Ezéchiel 36, 26-28

26 Je vous donnerai un cœur nouveau,  je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, je vous donnerai un cœur de chair. 27 Je mettrai en vous mon esprit, je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous gardiez mes préceptes et leur soyez fidèles. 28 Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères : vous, vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu.

 

Matthieu 11, 25-30

25 En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. 26 Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance. 27 Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. 28 « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. 29 Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. 

30 Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

 

Jean 3, 16-17

16 Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. 17 Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.

 

Jean 10, 11-18

11 Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis. 12 le berger mercenaire n’est pas le pasteur, les brebis ne sont pas à lui : s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit ; le loup s’en empare et les disperse. 13 Ce berger n’est qu’un mercenaire, et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui. 14 Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, 15 comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. 16 J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cet enclos : celles-là aussi, il faut que je les conduise. Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul pasteur. 17 Voici pourquoi le Père m’aime : parce que je donne ma vie, pour la recevoir de nouveau. 18 nul ne peut me l’enlever : je la donne de moi-même. J’ai le pouvoir de la donner, j’ai aussi le pouvoir de la recevoir de nouveau : voilà le commandement que j’ai reçu de mon Père. »

 

Jean 19, 31-37

31 Comme c’était le jour de la Préparation (c’est-à-dire le vendredi), il ne fallait pas laisser les corps en croix durant le sabbat, d’autant plus que ce sabbat était le grand jour de la Pâque. Aussi les Juifs demandèrent à Pilate qu’on enlève les corps après leur avoir brisé les jambes. 32 Les soldats allèrent donc briser les jambes du premier, puis de l’autre homme crucifié avec Jésus. 33 Quand ils arrivèrent à Jésus, voyant qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, 34 mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau. 35 Celui qui a vu rend témoignage, et son témoignage est véridique ; et celui-là sait qu’il dit vrai afin que vous aussi, vous croyiez. 36 Cela, en effet, arriva pour que s’accomplisse l’Écriture : Aucun de ses os ne sera brisé. 37 Un autre passage de l’Écriture dit encore : Ils lèveront les yeux vers celui qu’ils ont transpercé.

 

Marc 6, 34

4 En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les enseigner longuement.

 

1ère lettre de Jean 3, 17-18

17 Celui qui a de quoi vivre en ce monde, s’il voit son frère dans le besoin sans faire preuve de compassion, comment l’amour de Dieu pourrait-il demeurer en lui ? 18 Petits enfants, n’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité.

 

1ère Lettre de Jean 4, 16

16 Et nous, nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour : qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.

 

Père Jules Chevalier

Le Verbe

sorti du Cœur de son Père, fait surgir le monde du néant :

et du Cœur du Verbe incarné, percé sur le Calvaire,

je vois sortir un nouveau monde, le monde des élus.

Et cette création,

pleine de grandeur et de fécondité, inspirée par l’amour et la miséricorde,

c’est l’Église,

ce corps mystique du Christ,

qui la perpétuera sur la terre jusqu’à la consommation des temps.

Jules Chevalier, 1900

 

Constitutions (livre de vie des MSC)

n° 4 Nous sommes animés nous aussi par le don de l’Esprit qu’a reçu notre Fondateur.

Nous vivons en communion fraternelle notre foi en l’amour miséricordieux du Seigneur ;

en même temps, nous sommes envoyés dans le monde pour proclamer la Bonne Nouvelle de l’amour et de la tendresse de Dieu notre Sauveur et pour en être témoins par toute notre vie.

 

n° 5 C’est ce qu’a voulu exprimer notre Fondateur en nous donnant pour devise :

Aimé soit partout le Sacré-Cœur de Jésus !

 

Père Jules Chevalier

Le Cœur du divin Maître est le centre où tout converge

dans l’Ancien comme dans le Nouveau Testament,

le pivot sur lequel tout roule dans le catholicisme,

le soleil de l'Église, l'âme de nos âmes,

la source de nos mystères,

l'origine de nos sacrements,

le gage de notre réconciliation,

le salut du monde, le remède à tous nos maux

et l’arsenal du chrétien.

C'est ainsi que je comprends la dévotion au Sacré-Cœur de Jésus ;

elle embrasse tout, elle répond à tout.

Jules Chevalier, 1862

 

 

Constitutions (Livre de vie des MSC)

n°24 Dans un effort persévérant pour partager les sentiments du Cœur du Christ,

nous serons attentifs à tous les besoins et à toutes les aspirations des hommes,

tels que le droit d’être respecté en tant que personne,

le besoin d’amour et de paix,

de liberté, de justice et de vérité,

ainsi que la recherche du sens de la vie.

Nous nous ferons tout à tous

dans le respect des différentes cultures

et dans la disponibilité à accomplir n’importe

quel service apostolique dont les hommes ont besoin.

 

Père Jules Chevalier

Une grande charité régnera dans la communauté. On aura beaucoup de déférence les uns pour les autres, on parlera avec bonté et cordialité, on évitera tout ce qui sent l’affectation, la suffisance ; on ne cherchera jamais à dominer ni à briller, on s’efforcera de pratiquer les vertus du Cœur de Jésus : sa douceur, son humilité.

Jules Chevalier, 1855

 

«... C’est par amour que [Dieu] a tout créé ; l’atome, être de rien, il l’a aimé comme l’ange d’un amour éternel... Cet atome, du reste, c’est une parole de Dieu, parole écrite... et Dieu effacerait cette parole ! Et pourquoi! Que je barre un mot comme inutile ou inexact, on le conçoit ; mais Dieu non, Dieu n’a rien à raturer; ce qu’il dit est bien dit, et c’est dit pour l’éternité» (SCJ 302).

 

Si nous suivons Notre Seigneur dans sa vie publique, nous voyons son Cœur s’épancher sur toutes les infortunes, sur toutes les misères morales et physiques. D’où vient ce pardon qu’il accorde si généreusement à la Samaritaine ? À la femme adultère, à Marie-Madeleine ? De son Cœur. D’où procède cette miséricorde infinie dont il use envers les pécheurs, cette compassion si tendre pour ceux qui souffrent ? De son Cœur... Aussi l’Évangile qui les relate pourrait être appelé l’Évangile du Sacré-Cœur ! (SCJ 9).

Messes - Lampes - Revue Les Annales d'Issoudun

TARIFS 2016 de la FRATERNITÉ Notre-Dame du Sacré-Cœur (Issoudun).

Localisation


Nos coordonnées

  • 38 place du Sacré-Cœur
    BP 154
    36105 ISSOUDUN CEDEX
  • Téléphone : +33 (0)2 54 03 19 16
  • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Top
Nous utilisons les cookies pour améliorer notre site Web . En continuant à utiliser ce site, vous consentez aux cookies utilisés. Plus de détails…