29 mars 2018

Je suppose que nous sommes très nombreux

à avoir déjà suivi à la télévision des émissions sur le bonheur ou sur la mort, en présence d’éminents philosophes contemporains. Personnellement ça m’est arrivé plusieurs fois, et chaque fois on y parlait avec grande sagesse de la mort, mais sans jamais effleurer la question de savoir si « après », c’était « Tout » ou « Rien ». On me dira sans doute que, vue la gravité du sujet, ces émissions ne sont ni le lieu ni le moment d’aborder une telle question. Alors qu’en dit-on ? Et bien, on ne dit rien. Et pour faire honneur à la laïcité, pas question, bien sûr, de dire quoi que ce soit sur la « vie éternelle » ou « sur la vie du monde à venir » !
Et pour ce qui est du bonheur, même remarque. Que de belles choses ne dit-on pas sur le rapport entre le plaisir, la joie et le bonheur, de leurs causes et de leurs effets. Sans faire aucune allusion, bien sûr, au « Traité du Bonheur » que sont les Béatitudes. Je me rappelle cependant d’une fois où, à la toute dernière minute, la question est venue de savoir si la foi pouvait « contribuer » au bonheur . Et la réponse de l’animateur est tombée comme un couperet : « C’est trop tard ». Et donc, à cette excellente question qu’a-t-on répondu ? Rien.
J’ai repensé à tout cela en ce temps de Pâques : Pâques qui nous dit quelque chose de la mort et du bonheur. Pâques, la victoire de la vie sur la mort, de l’ »esprit » sur la « chair », de l’homme nouveau sur l’homme ancien, de la dignité de la personne humaine dans un esprit d’amour et de don sur l’esclavage de cette même personne soumise à la possession et à la jouissance des biens matériels.
Que dit-on de tout cela ? Pas grand-chose, et c’est bien dommage, puisque proclamer la dignité de la personne humaine comme l’a fait Jésus-Christ par sa mort et sa résurrection, c’est revendiquer pour tout le monde le droit à la vérité et à l'amour, à la liberté et à la justice, à la paix et à la joie, à la santé  et à l’éducation, et donc à la vie et au bonheur.
La PUB à la TY nous dit ces jours-ci : « Fondez de bonheur grâce à Lindt ». Et l’Eglise nous dit tout simplement en ces jours de Pâques : « Fondez le bonheur grâce au Christ ».


Joyeuse fête de Pâques !

Messes - Lampes - Revue Les Annales d'Issoudun

TARIFS 2018 de la FRATERNITÉ Notre-Dame du Sacré-Cœur (Issoudun).

TARIFS         HORAIRES

Localisation


Nos coordonnées

  • 38 place du Sacré-Cœur
    BP 154
    36105 ISSOUDUN CEDEX
  • Téléphone : +33 (0)2 54 03 19 16
  • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Top
Nous utilisons les cookies pour améliorer notre site Web . En continuant à utiliser ce site, vous consentez aux cookies utilisés. Plus de détails…