Interdit de se plaindre
Père Pierre Pythoud

09 avril 2018

Un auditeur disait récemment sur une radio très fréquentée :

« Tout le monde se plaint que ça va mal, et personne ne veut rien changer ». C’est vrai que les Français sont réputés râleurs, et qu’il est donc normal que « se plaindre » fasse partie de leur quotidien, surtout en ces temps de grève .

Un auteur italien, Salvo Noè, a écrit tout récemment un livre, qui s’intitule : « Défense de se plaindre » : l’auteur propose une méthode pour arrêter de se plaindre et retrouver les ressources d’une vraie joie. Le Pape François a pris ça très au sérieux, puisqu’il a placardé ce titre à l’entrée de ses appartements !


Voici quelques pistes données par l’auteur italien. D’abord agir au lieu de se plaindre : « vous n’êtes peut-être pas responsables de la situation dans laquelle vous vous trouvez, mais vous le deviendrez si vous ne faites rien pour la changer » (Hans Küng). Ensuite avoir un regard positif sur la vie, comme ce pilote ayant perdu une jambe dans un accident : « Quand je me suis réveillé sans mes jambes, j’ai regardé la moitié qui restait, pas la moitié perdue ».


Il y a bien sûr d’autres pistes que l’auteur italien propose. Mais celle suggérée par le Pape François n’est pas sans intérêt non plus, surtout en ce temps pascal : il s’agit de méditer avec les disciples d’Emmaüs. Ces derniers se plaignent et sont tellement focalisés sur leurs plaintes qu’ils ne voient pas que Jésus marche avec eux. Le Pape nous dit : « Mettez votre confiance dans le Seigneur qui marche avec vous. Cherchez refuge dans le Seigneur et non dans les plaintes qui font mal à nous et aux autres ».
Merci au Pape François pour ce rappel salutaire !

Messes - Lampes - Revue Les Annales d'Issoudun

TARIFS 2018 de la FRATERNITÉ Notre-Dame du Sacré-Cœur (Issoudun).

TARIFS         HORAIRES

Localisation


Nos coordonnées

  • 38 place du Sacré-Cœur
    BP 154
    36105 ISSOUDUN CEDEX
  • Téléphone : +33 (0)2 54 03 19 16
  • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Top